Science instrumentalisée

Faire de la science un objet de dispute morale ou politique est une faute.
solvay1911_bruxelles-metropole

Ce sujet récurrent et toujours lancinant est traité dans un billet de mon blog qui vient de paraître sous le titre „Détourner ou récupérer la science„.

En résumé:

Faire de la science un objet de dispute morale ou politique est une faute.
Y croire ou ne pas y croire n’a pas de sens.

Pour la plupart la science est difficile à comprendre, complexe, mystérieuse, elle fascine et fait peur, elle est révérée et honnie, surtout à cause des technologies qui en dérivent. Peu apte à juger de sa qualité ni de ses implications, le public est exposé à des affirmations faites en son nom et qu’il faudrait gober tout rond. Pour la louer ou l’exécrer elle se trouve ainsi instrumentalisée au-delà de son objet primordial, celui d’étendre nos connaissances et notre compréhension de la nature. Elle est souvent mal faite, imprudente, impatiente, toujours incomplète, mais elle peut être merveilleuse et riche en enseignements, c’est une aventure humaine. Par ignorance ou par intention elle est mal représentée, usée à des fins soi-disant morales ou déniée de toute signification, cela aussi est bien humain. Il n’y a pas lieu de croire ou ne pas croire en la science, il est simplement nécessaire de la comprendre sans se laisser leurrer.

Lien à l’article original : https://blog.mr-int.ch/?p=5996
Il n’est pas interdit de partager cela avec d’autres personnes intéressées.

Bitte hinterlassen Sie Ihren Kommentar