Argumentaire climatique

Les discussions à propos du climat, si tant est qu’elles aient lieu, sont généralement biaisées, incomplètes et empreintes d’a priori idéologiques.

Elles conduisent à des conclusions erronées parce que :

  • les bases pour établir un diagnostic correct font encore et toujours défaut,

et

  • les mesures qui se fondent sur ce diagnostic peuvent entraîner des développements indésirables, néfastes et exagérément coûteux.

Par ailleurs :

  • Si les faits observés et les mesures physiques qui sont effectuées ne font pas polémique, c’est bien la part que l’action humaine prend dans le changement climatique qui reste LA question centrale (causalité anthropique).
  • Les incertitudes scientifiques sont si vastes qu’il ne peut y avoir consensus à ce sujet (autrement dit : qu’un trop large consensus à ce sujet éveille le soupçon que suscitent toutes les unanimités ou pseudo-unanimités).
  • Le développement du Monde devrait encore être accompagné d’une forte croissance démographique, entraînant elle-même une croissance économique demanderesse de ressources.
  • Simultanément, la partie la plus privilégiée de ce monde se plonge dans un esprit post-moderne menant à la mise en doute de toute idée de progrès,

L’état des connaissances scientifiques étant très incertain, c’est dans un tel contexte que le débat politique doit se dérouler.

  • Les possibilités d’action, qu’elles soient adaptatives, atténuantes ou correctrices, doivent être soumises à de sobres analyses de risques qui doivent inclure tant ceux de l’action que ceux de l’inaction. 
  • Aucune politique se voulant gestionnaire des conditions de vie dans un climat changeant ne peut ignorer ni les besoins fondamentaux des sociétés, ni la faisabilité économique et technique des solutions proposées ou imaginées.

Ce n’est que de manière résumée et quelque peu abrupte que les questions qui se posent peuvent être présentées. L’argumentaire présenté ici n’a pas d’ambitions explicatives ou pédantes, il a pour but d’aider à structurer les éléments d’un possible débat et de mettre en exergue les points importants.

Bitte teilen Sie diesen Beitrag mit