Ordre de grandeur de l’hubris

canis-major-siriu_20191028-150537_1.png

canis-major-siriu_20191028-150537_1.png

Grössenordnung der Hybris

Grössenordnung der Hybris

Michel de Rougemont

Michel de Rougemont, 1947, est ingénieur chimiste et Dr sc. tech. de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Il a aussi suivi le « Advanced Management Program” de la Harvard Business School.
Dès 1975 il a occupé chez Ciba-Geigy des postes variés en développement de procédés et en production chimique en Suisse, France, Espagne et États-Unis. De 1991 à 2001 il est membre de la direction générale de la division protection des plantes comme directeur du département Production et Technologie, puis responsable de l’intégration de ce secteur lors de la fusion Novartis ; ensuite il est Directeur de la région Europe de l'Ouest de Novartis Crop Protection. Il a aussi présidé de 1994 à 2003 le conseil d’administration de SF-Chem, société de chimie fine et de base dans la région bâloise. Il s’est établi comme consultant indépendant dès 2002 (www.mr-int.ch). Après en avoir été CEO il est actuellement administrateur de MYCOSYM (www.mycosym.com), une entreprise espagnole dédiée aux inocula mycorhize, bio-stimulants pour les plantes.
Michel de Rougemont est propriétaire et éditeur du site internet climate.mr-int.ch ; il maintient aussi un blog personnel :  blog.mr-int.ch. En janvier 2017 il a publié un essai intitulé « Réarmer la raison. De l’écologie raisonnée à la politique raisonnable » dans lequel la situation factuelle est mise en contraste avec dogmes et alarmismes irraisonnés. 
 
Michel de Rougemont

Latest posts by Michel de Rougemont (see all)

2 Kommentare

  • Michel de Rougemont

    De 1978 à 1989, la France a mis en service 58 centrales nucléaires totalisant une capacité nominale de 50,46 GWe
    Cette performance correspond à une croissance moyenne de 12,2 MW par jour pendant cette période.
    Ainsi, le monde entier devrait construire sa capacité nucléaire à un rythme correspondant à [b]130 fois[/b] celui de la France à cette époque, et ce sans discontinuer pendant 30 ans.
    Rappel: le PIB mondial actuel est 31 fois plus élevé que celui de la France. Le Monde devrait dans son entier travailler plus de 4x plus vite que la France d’alors.
    Si impossible n’est pas français, rêver non plus.

  • In der Kürze liegt die Würze.
    Hoffentlich wird der Artikel nicht nur von jenen gelesen, welche seit Jahren die selbe Meinung vertreten.

Bitte hinterlassen Sie Ihren Kommentar